Phone : +1 514 656 8178

Le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) – Travailleur étranger temporaire

Programme de l’expérience québécoise

Le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) est un programme accéléré de sélection des travailleurs qualifiés qui permet d’obtenir un Certificat de sélection du Québec en vue de la résidence permanente. Ce programme est destiné aux diplômés et futurs diplômés du Québec et aux travailleurs étrangers temporaires qui occupent un emploi spécialisé et qui remplissent certaines conditions, dont celle de démontrer une connaissance du français oral de niveau intermédiaire avancé.

Le Programme de l’expérience québécoise ne recourt pas à une grille de sélection, il ne prend pas en compte les caractéristiques de l’époux ou du conjoint de fait et ne prévoit pas d’entrevue.

Si vous êtes titulaire d’un permis de travail postdiplôme, vous pouvez présenter votre demande de Certificat de sélection du Québec à titre de diplômé ou de travailleur étranger temporaire spécialisé selon les conditions de sélection qui sont les plus avantageuses pour vous et en utilisant le formulaire approprié.

Pour en savoir plus :

Conditions à remplir à titre de travailleur étranger temporaire spécialisé (Programme de l’expérience québécoise)

Conditions et marche à suivre

Vous devez satisfaire à toutes les conditions du Programme de l’expérience québécoise au moment de la présentation de votre demande de Certificat de sélection du Québec :

avoir l’intention de vous établir au Québec pour y occuper un emploi;

avoir séjourné temporairement au Québec dans le but principal d’y travailler et avoir respecté les conditions de votre séjour;

être légalement au Québec à titre de travailleur étranger temporaire ou dans le cadre d’un programme d’échange jeunesse (par exemple, grâce à un permis Vacances-travail, Jeunes professionnels ou Stage Coop International);

avoir occupé un emploi à temps plein de niveau cadre, professionnel ou technique pendant au moins 12 des 24 mois précédant la présentation de votre demande;

occuper un emploi à temps plein de niveau cadre, professionnel ou technique (niveaux 0, A ou B selon la Classification nationale des professions) au moment de la présentation de votre demande;

démontrer une connaissance du français oral de niveau intermédiaire avancé;

vous engager à subvenir à vos besoins essentiels et, le cas échéant, à ceux de votre époux ou de votre conjoint de fait et des enfants à charge inclus dans votre demande de Certificat de sélection du QUébec, pour une période minimale de 3 mois;

avoir au moins 18 ans et détenir un passeport valide.

Si vous êtes titulaire d’un diplôme du Québec admissible, vous pouvez aussi présenter votre demande dans le Programme de l’expérience québécoise – Diplômé du Québec, si les conditions de sélection sont plus avantageuses pour vous.

 Attention :

Vous n’êtes pas admissible au Programme de l’expérience québécoise à titre de requérant principal si vous avez obtenu un permis de travail ouvert parce que vous accompagnez un étudiant étranger ou un travailleur étranger temporaire au Québec.

Conditions et marche à suivre

Types d’emplois admissibles au Programme de l’expérience québécoise

Seuls les emplois spécialisés exercés légalement et à temps plein contre rémunération sont admissibles au Programme de l’expérience québécoise.

Un emploi spécialisé est un emploi de niveau cadre, professionnel ou technique (niveaux 0, A ou B, selon la Classification nationale des professions).

Pour plus d’information sur la Classification nationale des professions, consultez le site Internet d’Emploi et Développement social Canada.

Un emploi à temps plein correspond à un minimum de 30 heures de travail rémunéré par semaine.

Les expériences de travail acquises à temps plein dans le cadre du Programme de travail postdiplôme, d’un programme d’échange jeunesse (ex. : permis Vacances-travail, permis Jeunes professionnels, permis Stage Coop International) ou d’un stage en emploi qui n’est pas lié à un programme d’études au Québec peuvent être prises en compte si elles répondent à toutes les exigences du Programme de l’expérience québécoise.

Aucune période de travail à temps partiel ne peut être prise en compte pour l’admissibilité au Programme de l’expérience québécoise.

Un emploi occupé par un candidat à son propre compte ou pour le compte d’une entreprise dont il est propriétaire, en tout ou en partie, n’est pas considéré dans le cadre de ce programme.

Conditions et marche à suivre

Connaissance du français

Vous devez posséder un niveau de connaissance intermédiaire avancé en français oral et présenter, selon la situation qui s’applique à vous, un document officiel pour le démontrer.

Si vous êtes un travailleur étranger temporaire spécialisé, vous pouvez présenter :

une attestation de résultats d’un test ou diplôme de français oral reconnu par le Ministère démontrant un niveau de compétence en compréhension orale et en production orale de 7 ou plus à l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français des personnes immigrantes adultes ou son équivalent (B2 ou plus du Cadre européen commun de référence pour les langues).

L’attestation doit être délivrée par les organismes fournisseurs de ces tests (Centre international d’études pédagogiques, Chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France) pour être reconnue par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et les résultats doivent dater de moins de deux ans à la date de la présentation de votre demande.

Voici les tests et diplômes reconnus par le Ministère :

le Test d’évaluation du français adapté pour le Québec (TEFAQ) de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France (CCIP-IDF);

le Test de connaissance du français pour le Québec (TCF-Québec) du Centre international d’études pédagogiques (CIEP);

le Test d’évaluation du français (TEF) de la CCIP-IDF;

le Test d’évaluation du français pour le Canada (TEF Canada) de la CCIP-IDF;

le Test de connaissance du français (TCF) du CIEP;

le Diplôme d’études en langue française (DELF)* du CIEP;

le Diplôme approfondi de langue française (DALF)* du CIEP.

* Pour faire valoir des résultats obtenus aux épreuves du DELF et du DALF, il pourrait s’avérer nécessaire de produire l’original du diplôme ou une copie certifiée conforme par le Centre international d’études pédagogiques.

Les notes minimales de passage obtenues aux épreuves du DELF et du DALF pour établir la satisfaction aux exigences linguistiques du PEQ sont les suivantes :

DELF B2 : 16/25 et plus aux deux épreuves orales,

DALF C1 : 8/25 et plus aux deux épreuves orales,

DALF C2 : 16/50 et plus à l’épreuve orale.

le relevé de notes final attestant la réussite d’au moins trois années d’études secondaires ou postsecondaires à temps plein, effectuées entièrement en français (incluant le mémoire de maîtrise et la thèse de doctorat, le cas échéant) et, lorsque la langue d’enseignement nationale n’est pas exclusivement le français, attestation de l’établissement émetteur indiquant la durée du programme d’études et la langue d’enseignement;

le relevé de notes final attestant la réussite d’un cours de français de niveau intermédiaire avancé effectué au Québec, dans un établissement d’enseignement reconnu et présenté dans la liste des cours de français admissibles au PEQ :

Niveau secondaire

Niveau collégial

Niveau universitaire

le permis régulier d’exercice d’un ordre professionnel au Québec ou l’attestation de satisfaction aux exigences linguistiques pour l’exercice de la profession par l’ordre professionnel du Québec ou l’attestation de réussite à l’examen de l’Office québécois de la langue française en vue de l’obtention d’un permis régulier d’exercice.

Conditions et marche à suivre

Moment pour présenter une demande

À titre de travailleur étranger temporaire spécialisé qui séjourne au Québec, vous devez attendre d’avoir complété au moins 12 mois de travail spécialisé, c’est-à-dire de niveau cadre, professionnel ou technique (niveaux 0, A ou B selon la Classification nationale des professions) à temps plein avant de présenter votre demande de Certificat de sélection du Québec dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise.

Ces 12 mois de travail doivent avoir été effectués au cours des 24 mois précédant votre demande. Ils peuvent avoir été accomplis chez un ou plus d’un employeur, de façon continue ou non. Toutefois, un emploi occupé à votre propre compte ou pour le compte d’une entreprise dont vous êtes propriétaire, en tout ou en partie, n’est pas considéré dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise.

De plus, au moment de la présentation de votre demande, vous devez également occuper un emploi spécialisé, rémunéré et à temps plein au Québec.

Ajout d’un membre de la famille

Pour ajouter un époux ou un conjoint de fait, vous devez de nouveau remplir une Demande de Certificat de sélection du Québec – Programme de l’expérience québécoise (PEQ) (A-0520-GF ou A-0520-IF). Vous et votre époux ou conjoint de fait devez dûment remplir le formulaire, vous assurer de le signer aux endroits prévus à cette fin et joindre, dans le format exigé, tous les documents demandés pour l’époux ou le conjoint de fait. Vous devez également joindre le paiement exact et complet des frais exigés pour l’ajout de votre époux ou conjoint de fait.

Si le Ministère vous avait déjà remis un Certificat de sélection du Québec pour vous-même et le cas échéant, pour vos enfants à charge inclus dans votre demande, vous devez les retourner avant de pouvoir obtenir de nouveaux CSQ pour vous, pour votre époux ou conjoint de fait et pour chacun des enfants qui vous accompagnent.

En cas d’ajout d’un enfant à charge, vous devez fournir tous les documents demandés pour un enfant à charge dans le format exigé selon la Partie 2 de la Demande de Certificat de sélection du Québec – Programme de l’expérience québécoise (PEQ) (A-0520-GF ou A-0520-IF) ainsi que le paiement exact et complet des frais exigés pour l’ajout d’un enfant à charge.

Immigration Canada Maria Cottone est enregistrer avec l‘immigration Québec et elle est aussi active dans tous les catégories et programmes d‘immigration au Québec.

Seulement un consultant d‘immigration qui est membre de CRCIC qui est aussi enregistrer avec Immigration Québec peut exercer la loi d‘immigration au Québec.